SonOTransfO – Exploration sonore du Transformateur

Une exploration sonore du site du Transformateur. Embarquez pour un voyage avec ceux et celles qui font vivre le Transformateur

SonOTransfO?

L’association Le Transfo a souhaité valoriser le site avec des visites originales et nous a donné carte blanche pour proposer une exploration déambulatoire et sonore.

Transfo vachesPar cette démarche artistique, nous souhaitons sensibiliser le public à la notion d’environnement sonore, donner à entendre un patrimoine naturel et encourager la réappropriation de cette friche industrielle.

Nous choisissons de procéder comme à notre habitude. Nous commençons par écouter et observer pour interroger notre perception de l’environnement. Puis, nous orientons notre travail vers la rencontre pour mettre en avant les paroles de celles et ceux qui font vivre le site.

Notre travail d’écriture sonore propose plusieurs contenus: une écoute au casque pour des balades avec des témoins du lieux, une cartographie interactive, des point d’ouïe remarquables et un imagier sonore pour mettre en écho l’image et le son.

Nous vous souhaitons une très agréable visite !

Retrouvez toutes les créations sonores  issues de ces 2 années de collectage ici: Le Transfo

 

Musique modale au Labyrinth de Ross Daly – Crète

Une rencontre avec Ross Daly, le fondateur d’un lieu original, dédié à la musique modale. 

Ross Daly nous offre son large sourire d’Irlandais en entrant dans le manoir du village de Houdesti qui héberge une collection impressionnante d’instruments de musique modale.

Ross DALY au Saz de Turquie

Ross DALY au Saz de Turquie

Les vitrines ne sont pas fermées, les musiciens peuvent tester les instruments car Ross Daly souhaite faire vivre la musique, pour favoriser le dialogue entre les peuples et pour le plaisir de partager entre toutes les communautés.

Labyrinth museeRabab d’Afghanistan, Saz de Turquie, Tarhu d’Australie et de nombreux autres instrumentsde l’ouest de l’Afrique à l ouest de la Chine.

Ross DALY au Tarhu d'Australie

Ross DALY au Tarhu d’Australie

Plus de 50 séminaires et workshops sont Labyrinthorganisés tous les ans, des centaines d’écoliers visitent le musée et des dizaines de milliers de personnes viennent enchanter le village d’Houdetsi pendant le festival qui a lieu au mois d’Août.

 

 

 

http://www.labyrinthmusic.gr/en

Appel à la prière Jamaa Lakbir, Sefrou, صفرو, ⵚⴻⴼⵕⵓ

IMG_5250 Sefrou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La médina de Sefrou, petite ville sur les contreforts du moyen atlas est bien paisible comparativement à Fès. En cet après-midi, un vendredi, l’ambiance est d’autant plus calme que la majorité des commerces sont fermés.

Seule l’eau de l’oued Agay qui sépare la médina en deux vient en échos à l’appel du muezzin de la mosquée Jamma Lakbir.

Sortie de prière, Mosquée Tunis, Fès, Maroc

IMG_5238 Mosque Tunis Ville Nouvelle Fes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chaque soir, les vendeurs ambulants installent leurs échoppes sur le parvis de la mosquée Tunis à Fès. Dès que les hommes sortent de leur prière, les vendeurs interpellent le chaland. Mandarines, dattes, poires, pommes, oranges bien sûr mais aussi pommes de terre, tomates et haricots ainsi que pulls, t-shirt et téléphones portables…Un vrai petit marché sonore.

Bienvenue à Rapa Nui!

Bienvenue à Rapa NuiSur cette île au large des côtes chiliennes, un sculpteur sur bois s’exprime dans sa langue polynésienne qui comporte relativement peu de consonnes. Dans la sphère publique l’espagnol domine mais la langue des insulaires reste le moyen de communication quotidien d’une grande partie de la population dans le domaine privé. Les Rapa Nui souhaitent préserver leur langue tout en la faisant évoluer avec la modernité. C’est avec fierté que cet homme témoigne.

Apprentissage interculturel

Au hasard d’une promenade dans Hanga Roa, seule et unique agglomération de l’île de Pâques, nous sommes attirés par les cris d’enfants dans une cour d’école. Des institutrices nous invitent à revenir le lendemain pour assister à la première heure de cours des enfants de 3 à 5 ans.
Après des jeux de construction et puzzles, les petits comptent en choeur jusqu’à 10, nomment les couleurs puis les voyelles… en espagnol, en anglais et enfin en rapanui, la langue insulaire avant de conclure par un chant. Ravis de partager leurs savoirs, ils s’amuseront à prononcer « au revoir » avec le sourire!

Hanga Roa près de l 'école

Will s’exprime en Quechua

Will, le mari de Eli qui témoigne en espagnol, s’exprime lui en Quechua.
Il a travaillé dans les mines d’argent et en garde un souvenir ému: le travail y était dur même si les conditions se sont nettement améliorées depuis quelques décennies.

Will Quechua

Musique traditionnelle andine

Située au pied du volcan Misti, dans les Andes péruviennes, la ville d’Arequipa est surnommée la ville blanche car la pierre des constructions reflète sa blancheur au soleil.
On y entend des musiques andines qui ont ressurgi depuis les années 70.

Arequipa Musique traditionnelle andine

Petit intermède en quechua

Simeon vit sur le bord du lac Titicaca et a développé avec d’autres habitants des chambres d’hôtes dans un habitat traditionnel. Il s’exprime en Quechua.
Sur l’ensemble des pays Andins, cette famille de langues regroupe près de 10 millions de locuteurs et jouit d’un statut officiel dans les trois pays où il est principalement parlé, l’Équateur, le Pérou et la Bolivie. Le Quechua est parlé par sept millions de locuteurs au Pérou et y est généralement langue d’enseignement dans les écoles des zones rurales.
Les Andins souhaitent que leur identité linguistique orale, narrative et chantée, s’intègre dans la modernité tout en préservant leurs savoirs dans les domaines de l’environnement, l’agriculture et l’élevage.

Simeon s'exprime en quechua