Mar, Cabo de la Vela

Ressac sur la plage de Cabo de la Vela.

Sunset Cabo de la VelaA l’extrême nord de la Colombie, la région de la Guajira tire son nom des indiens Wayuu qui vivent dans cette région. Cette péninsule septentrionale qui s’avance dans la mer caraïbe est délimitée au nord par la sierrania de Macuira et au sud par la serrania de Perija et la Sierra Nevada de Santa Marta. Les deux vallées du Rio Cesar et Rancheria.

Cabo de la Vela

A l’ouest, le Cap de la Vela est un impressionnant promontoire rocheux qui s’enfonce vers le soleil couchant. Ici l’ambiance est à la détente et la farniente et il est facilement possible de s’isoler pour trouver des coins désertiques.

ShareTweet about this on TwitterShare on Facebook

Dans le bus à Santa Marta

Les bus sont omniprésents en Colombie, du Taxi moto au quadruple essuis pour les ultra longues distances (9 jours de bus pour Bogota Buenos Aires).

ColectivoDans ce bus inter-urbain, il n’y a pas vraiment d’arrêt fixe, un coup de klaxon annonce l’arrivée. L’assistant du chauffeur distribue les tickets et surtout annonce les arrêts. En permanence, des vendeurs ambulants montent pour proposer des petites choses à manger en particulier des beignets sucrés ou salés.

 

Colectivo

ShareTweet about this on TwitterShare on Facebook

La mangrove de Koh Chang, Thaïlande

Koh Chang est une île à l’extrême Est de la Thaïlande.

KhoChangPlage72dpi

 

 

 

 

 

 

 

Deux versants: l’ouest où le soleil se couche avec des hordes de touristes sortant de leurs hôtels climatisés pour immortaliser l’instant et le versant Est où la mangrove chuchote au voyageur des mélodies tropicales.

La route sinueuse lonKhoChangMangrove72dpige une nature luxuriante jusqu’au petit village de Salak Phet et son atmosphère douce et tranquille. Une école où fourmillent d’enfants costumés et souriants. Un temple où la communauté vient dire au revoir à ses morts et au bout de la route, une plage déserte accessible après une cocoteraie immense. Les voiles des pêcheurs dansent sur une mer scintillante.

 

ShareTweet about this on TwitterShare on Facebook

Fête de la St Jean en Bretagne

Feu de la St Jean PeillacProche du solstice d’été, la fête de la Saint Jean, traditionnellement accompagnée d’un grand feu de joie est la fête de Jean le Baptiste le 24 Juin. Cette fête d’origine païenne est célébrée depuis longtemps, probablement lié au culte du soleil. Un grand feu de joie est allumé pour annoncer l’été et augurer de bonnes récoltes. bucher peillac

C’était aussi l’occasion de fêter la jeunesse, des jeux d’adresse et de courage étaient pratiqués comme sauter par dessus le feu ou balancer au dessus des flammes un camarade tenu par les poignets et chevilles.Faire chanter les bassines

Ce soir là, sur la commune de Peillac, un immense bûcher de plusieurs centaines de fagots est dressé. Un groupe muni de torches tourne sept fois autour du bûcher avant d’y mettre le feu. Rapidement, des milliers de flammes s’envolent, une chaleur intense inonde la foule.

Pour communier avec les esprits des morts, les vivants font chanter de grandes bassines en cuivre en faisant vibrer l’eau à l’aide de jonc…écoutez…

ShareTweet about this on TwitterShare on Facebook

Chauve souris à Cairns

chauve sourisEn arrivant directement à Cairns nous avons été réveillés un matin par des bruits assourdissants provoqués par….tendez bien l’oreille et laissez vous surprendre.

Merci à Monique pour sa contribution sonore à Tam a Tam lors de son voyage en Australie ;)

<iframe width= »100% » height= »300″ scrolling= »no » frameborder= »no » src= »https://w.soundcloud.com/player/?url=https%3A//api.soundcloud.com/tracks/344967326&amp;color=%23ff5500&amp;auto_play=false&amp;hide_related=false&amp;show_comments=true&amp;show_user=true&amp;show_reposts=false&amp;visual=true »></iframe>chauve souris 2

ShareTweet about this on TwitterShare on Facebook

Didjeridoo à Alice Springs

didjeridooRencontre avec Andrew Langford dans les rues d’Alice Springs.

Une légende aborigène raconte l’origine de cet instrument : « Au commencement, tout était froid et sombre. Bur Buk Boon était en train de préparer du bois pour le feu afin d’apporter protection, chaleur et lumière à sa famille.

Il remarqua soudain qu’une bûche était creuse et qu’une famille de termite grignotait le bois tendre du centre de la bûche. Ne voulant pas blesser les termites, il porta la bûche creuse à sa bouche et commença à souffler. Les termites furent projetées dans le ciel nocturne, formèrent les étoiles et la voie lactée, illuminant le paysage. Et pour la première fois, le son du Didgeridoo bénit la Terre Mère, la protégeant elle et tous les esprits du temps du rêve, avec ce son vibrant pour l’éternité »

Merci à Monique pour sa contribution à Tam A Tam Voyages Sonores lors de son séjour en Australie.

ShareTweet about this on TwitterShare on Facebook

Lever de soleil sur les îles du Cap Vert

Prise de sons & images: Matts pour Tam a Tam

Le jour est encore jeune dans la vallée de Paul. Tendez bien l’oreille, les grenouilles ne sont pas seules.

Fierté des habitants, la vallée de Paul est la plus verte de l’archipel. L’eau omniprésente, irrigue les cultures disséminées sur des terrasses où manioc, igname, bananier, canne à sucre nourrissent les villageois.

Cabo Verde

ShareTweet about this on TwitterShare on Facebook

Initiation au voyage vers l’au-delà chez les Bobos, Sya, Burkina Faso

Chez les Bobos, lorsqu’une personne âgée décède, on organise deux types de funérailles.

Cérémonie Sia Burkina FasoD’abord, les funérailles « fraîches » sont organisées durant les trois premiers jours à partir du décès car à la suite d’un décès, l’âme du défunt fait trois jours sur terre avant de commencer son cheminement vers l’au-delà. C’est ainsi que l’on célèbre les funérailles fraîches en sa présence pour l’accompagner dans sa « marche » vers les ancêtres. On utilise un panier trésor qui provient de la famille maternelle et qui contient des habits et des colliers. C’est dans ce panier qu’on enlève des habits pour couvrir le mort, qu’il soit riche ou pauvre. Ainsi, tout le monde est mis sur le même pied et les liens familiaux sont raffermis.

Puis, un an après, on organisera les funérailles « sèches » ou grandes funérailles.

Bobos

Mars 2016, village de Sya , quartier originel de la ville de Bobo-Dioulasso, 2ème ville du Burkina Faso. Cérémonie des funérailles fraîches, fête de la religion traditionnelle animiste.

Elles permettent au défunt d’arriver au bord du fleuve puis de le traverser afin de pouvoir siéger auprès des ancêtres. Lors de cette cérémonie collective, les masques sacrés sortent et dansent après consultation du fétiche pour honorer les morts de l’année et chassent avec le fouet les mauvais esprits (en fait ils fouettent les habitants des autres quartiers qui passent par là !) afin de permettre aux esprits des défunts de rejoindre le fleuve. Les masques sont des esprits, très respectés (et craints) de tous.

 

ShareTweet about this on TwitterShare on Facebook

Musique de mariage au Cambodge

Le mariage est une institution centrale dans la société Cambodgienne. Ce moment festif se doit d’être partagé avec toute la communauté du quartier ou du village. Ainsi, une tente, des tables et des chaises et un dispositif sonorisé sont installés dans le jardin de la famille…et déborde parfois sur la chaussée.

Pendant plusieurs jours, les amplis sont poussés au maximum de leur puissance pour diffuser une musique dans tout le village pendant le jour……et pendant toute la nuit !

Cet extrait sonore a été enregistré au lever du jour, les criquets se mêlent à la musique pour un « 57′s » de réveil en douceur asiatique.

Cambodia Batambang

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ShareTweet about this on TwitterShare on Facebook

Volcan Bromo, caldeira Tengger et traversee de la foret

IMG_0920[1]Le volcan Bromo est situé au centre de la caldeira Tengger à 2300m d’altitude. Son immense cratère fait 800m de diamètre et est profond de 200 mètres. Le panache qui s’en échappe en permanence est très impressionnant et depuis longtemps, ce volcan est sacré pour les Javanais, en particulier les hindouistes qui étaient considérés comme les gardiens du volcan.

Au pied des volcans Bromo et Batok, se dresse un iIMG_0910[1]mmense temple hindouiste très important pour les habitants du Tengger. Tous les ans depuis des centaines d’années, les hindous gravissent les pentes du volcan pour y jeter des offrandes, c’est la cérémonie du Kesada.

Le nom du volcan Bromo dériverait du dieu créateur de l’hindouisme : Brahma.

La caldeira de Tengger est impressionnante avec ces dizaines de km de circonférence. Cet ensemble fait parti du parc national Brom Tengger Semeru. Le mont Semeru, point culminant de Java situé un peu plus au sud est considéré comme le séjour des dieux pour les hindouistes.

IMG_1014[1]

C’est donc dans une ambiance mystique que nous attaquons les pentes de l’immense volcan avec notre mobylette semi-automatique. La traversée du village de Ngadas est impressionnante. Littéralement accrochés au flan de la montagne, les habitants cultivent des parcelles que l’on croiraient verticales. Les terres fertiles et le climat propice permettent trois récoltes de riz par an, au lieu d’une seule.

Arrivés sur la crête de la caldeira a 2400m, la vue est splendide sur les volcans posés à l’intérieur de ce cirque. Après 200 mètres de descente, nous entamons une marche forcée de 12km dans la mer de cendre au milieu de la caldeira, ambiance extraterrestre. Le monde flotte tel un mirage tellement la chaleur est intense mais nous ne ressentons rien car nous sommes à 2200m d’altitude. Nous marchons littéralement sur nos ombres, le soleil étant à la verticale.

Après trois heures, nous arrivons au pied du temple hindou et gravissons les 250 marches qui nous séparent du cratère du volcan Bromo. Arrivés en haut, le brouhaha des panaches de fumée et le vent violent nous cueillent et finissent par nous convaincre de la magie du lieu.

Le retour sera tout aussi laborieux mais nous aurons la chance de croiser un 4×4 pour touristes vide qui s’arrêtera pour nous prendre en stop. La redescente du massif se fera à toute petite vitesse avec les travailleurs de la caldeira, nous en profiterons pour enregistrer les sons de la forêt en cette fin d’après midi.

 

 

ShareTweet about this on TwitterShare on Facebook

Paris au printemps

Il fait beau sur les quais de Paris et la danse se fait entendre entre Notre Dame et le Jardin du Luxembourg. Chaque fin de semaine, des amateurs se retrouvent pour partager un air d’été au son de musette. Un peu plus loin, les feux tricolores renseignent les mal-voyants et sur les Buttes Chaumont les enfants se voient en super hérosDSCN8292

paris danse

 

ShareTweet about this on TwitterShare on Facebook

Mithat Paşa Cad, quartier des ateliers de chaussures à İstanbul

Dans cette rue proche de Sultanahmet, les sous-sols et rez-de-chaussée des immeubles hébergent des dizaines d’ateliers de chaussures. Toute la journée, odeur de colle et de cuir, va et vient incroyables des porteurs et sur l’avenue Yeniceriçer les vendeurs tentent de séduire le chaland en vantant des prix défiants toute concurrence.

 

ShareTweet about this on TwitterShare on Facebook

Bağlama à İstanbul – Quartier musical de Galata

zic5Dans le quartier de Galata non loin de la place Taksim à İstanbul, la rue Galip Dede est une succession de magasins et d’ateliers de musique. Guitare ou piano mais aussi des cymbales fabriquées par des Arméniens ou encore le saz, le ney, le oud, le laouto, le daf…
L’ambiance est sympathique et les vendeurs aiment partager leur musique avec les clients ou les voyageurs de passage.
Traditionnellement, la musique Turque se transmet sans notation. Cette technique d’ apprentissage basée sur la mémoire ou « par le cœur», est appelée le Mesk.

zic4

 

ShareTweet about this on TwitterShare on Facebook

Ferry sur le Bosphore – İstanbul la ville entre deux mondes

 

vapur Les ferry font vraiment partie de l’ambiance d’Istanbul. Traverser le Bosphore ou remonter la Corne d’Or, partir aux îles des Princes sont autant d’invitations au voyage sur ces bateaux d’une autre époque.
A bord, vous pouvez goûter au Cai ou déguster un Simit, petit pain au sésame en forme de couronne cédé pour 1 Lira (0,30 euro) par les vendeurs ambulants.

vapur2

ShareTweet about this on TwitterShare on Facebook

Mısır Çarsısı – Bazar Egyptien d’Istanbul ou le marché aux épices

bazaar2En plein centre de la mégapole Turque, les allées couvertes et les ruelles adjacentes regorgent de vendeurs d’épices. bazaarSenteurs d’orient ou parfum de safran, le Mısır Çarsısı  n’est pas qu’un lieu touristique, de nombreux stambouilotes viennent s’approvisionner dans ce temple des épices.

  bazaar4

ShareTweet about this on TwitterShare on Facebook

Chanson turque

Chant turc2

Sorku nous a accueilli dans sa ferme perdue au milieu du plateau anatolien. Sans langue commune, nous avons réussi a communiquer et se comprendre…Elle nous a même interprété le début d’une chanson turque.

 

ShareTweet about this on TwitterShare on Facebook