Une bande de copains, une guitare et un samedi après midi à Phnom penh

Des bons copains de quartier, quelques bieres du pays et l’envie de partager sa bonne humeur. Quand en plus, des français passent par là alors qu’ils entament une chanson dans leur langue, alors on se lève et on trinque tous ensemble! Tous en coeur, nous chantons « Ce n’est qu’un au revoir » aux multiples accents.

Cambodia street music

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ShareTweet about this on TwitterShare on Facebook