Kemi ardhur ne kete dynja, chant du Coran

Dans un petit village du sud du Monténégro nous avons reçu un incroyable et chaleureux accueil. Ici, vit une grande communauté d albanais.

ramiz 7Un dimanche, des enfants nous emmènent là où s’agitent les hommes du village, ils construisent une voie d accès à une maison. Le doyen et l’ imam, eux, encouragent les travailleurs.

 

 

Les femmes, elles, sont à l intérieur et préparent le repas. Certaines portent fièrement leur costume traditionnel et souhaitent immortaliser la rencontre avec ces deux voyageurs qui se baladent avec un micro; la séance photo sera délicieuse.DSCN5662

L imam souhaitera nous marier et espère surtout que ce voyage sonore nous mènera vers la voix de Dieu, libre à nous de choisir un des dieux des religions monothéistes! ramiz 3

Avant d’ être invités à partager le repas avec les hommes, l’un deux nous offre des chants dont le Kemi ardhur ne kete dynja de Coran.

 

 

 

 

 

 

 

 


Montenegro Kemir

Une réflexion au sujet de « Kemi ardhur ne kete dynja, chant du Coran »

  1. Ping : Tam à  Tam | Maison de l'Europe de Brest et Bretagne Ouest

Laisser un commentaire