Kaikk’ Miä de Carélie

Un extrait d’un chant traditionnel Kaikk’ Miä de Carélie région à l’est de la Finlande:

Les paroles sont en carélien, un langage proche du finnois.

Traduction par nos soins :

Toutes mes joies j’ai oubliées. Toutes les chansons, je ne chante plus.

Toutefois, il y a trois choses que je n’oublierai pas. La première c’est l’endroit où je suis née. 

Toutefois, il y a trois choses que je n’oublierai pas. La seconde, c’est l’endroit où j’ai grandi.

Toutefois, il y a trois choses que je n’oublierai pas. La troisième, c’est ma mère que je ne pourrai oublier.

ShareTweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire