Appel à la prière Jamaa Lakbir, Sefrou, صفرو, ⵚⴻⴼⵕⵓ

IMG_5250 Sefrou

La médina de Sefrou, petite ville sur les contreforts du moyen atlas est bien paisible comparativement à Fès. En cet après-midi, un vendredi, l’ambiance est d’autant plus calme que la majorité des commerces sont fermés.

Seul l’eau de l’oued Agay qui sépare la médina en deux vient en échos à l’appel du muezzin de la mosquée Jamma Lakbir.

ShareTweet about this on TwitterShare on Facebook

Place Seffarine, Médina de Fès

Place Seffarine Dinandier

Bien avant la place Seffarine, le bruit du métal frappé parcours les ruelles de la Médina de Fès. Sur la place, les artisans dinandiers travaillent le métal à même le sol. Partout sont accrochés les fameux plats traditionnels, savoir-faire artisanal reconnu de Fès.

ShareTweet about this on TwitterShare on Facebook

Place El hedime, Meknes, Maroc

BabMansour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tous les jours, face à l’impressionnante Bab Mansour sur la place El hedime de Meknes, des musiciens, charmeurs de serpents, montreurs de singes, vendeurs ambulants ou autres saltimbanques animent la place de leur tour et musique. Un groupe d’hommes improvisent un mini concert au milieu des badauds avec un banjo, un derbouka et  autres instruments à percussion.

 

ShareTweet about this on TwitterShare on Facebook

Klaxons, sirènes et mobylettes au carrefour

Carrefour Ville Nouvelle Fes Maroc

 

 

 

 

 

 

 

Au carrefour de la rue Abdelaziz Boutaleb et de l’avenue Mohammed es Slaoui Ville Nouvelle de Fès, en plein après-midi, les oiseaux chantent dans le brouhaha incessant du trafic. Mobylettes pétaradantes, triporteur bruyant, voiture de sport avec la sono au maximum et tout d’un coup, convoi de police qui sait se frayer un passage.

ShareTweet about this on TwitterShare on Facebook

Sortie de prière, Mosquée Tunis, Fès, Maroc

IMG_5238 Mosque Tunis Ville Nouvelle Fes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chaque soir, les vendeurs ambulants installent leurs échoppes sur le parvis de la mosquée Tunis à Fès. Dès que les hommes sortent de leur prière, les vendeurs interpellent le chaland. Mandarines, dattes, poires, pommes, oranges bien sûr mais aussi pommes de terre, tomates et haricots ainsi que pulls, t-shirt et téléphones portables…Un vrai petit marché sonore.

ShareTweet about this on TwitterShare on Facebook